Cet article date de plus de neuf ans.

Vincent et Bruno, futurs premiers mariés homosexuels à Montpellier

Quelques heures après la promulgation de la loi créant le mariage pour tous, la maire PS de Montpellier, Hélène Mandroux, annonce qu'elle célébrera le premier mariage homosexuel français en unissant Vincent Autin et son compagnon Bruno, le 29 mai à l'hôtel de ville. Ils ont déjà publié les bans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jean-Marc Loos Reuters)

C'est à Montpellier que Vincent Autin et
son compagnon Bruno vont se dire "oui" pour la vie le 29 mai
prochain. Il s'agira du premier mariage homosexuel célébré en France. "La loi sur le mariage homosexuel
ayant été promulguée par François Hollande et publiée au Journal officiel, les
bans peuvent être publiés et le mariage célébré dix jours plus tard
",
a-t-on expliqué au cabinet de la maire PS de Montpellier, Hélène Mandroux.

"Avec le mariage pour tous, la
République française reconnaît et honore une nouvelle fois tous ses enfants, y
compris ceux qui veulent former des couples de même sexe
", s'était réjouie
vendredi soir l'élue socialiste dans un communiqué. 

> Lire aussi La loi sur le mariage homosexuel promulguée pour de bon

Montpellier, ville "gay friendly"

Dans cette ville parfois surnommée la
"San Francisco française", élue en décembre cité "la plus gay friendly" par le magazine spécialisé Têtu, Mme Mandroux unira donc Vincent
Autin, président de l'Inter-LGBT Montpellier Languedoc-Roussillon, 40 ans, et
son compagnon Bruno, 30 ans, en couple depuis 15 ans.

"C'est un moment d'émotion quand on pense à tous les combats que nous avons menés et aux personnes qui ont su se mobiliser pour que la France franchisse enfin le cap de l'égalité ", confie Vincent Autin à France Info. "On est très heureux qu'aujourd'hui, on puisse enfin parler d'amour ."

Si ce 1er mariage a lieu à Montpellier, c'est loin d'être un hasard. La ville a été expressément choisie par le gouvernement. Le 27 septembre
2012, Najat
Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, avait assuré à Montpellier
que le premier mariage gay aurait lieu dans cette ville.
Vincent Autin avait alors
déclaré que Mme Vallaud-Belkacem lui avait affirmé qu'elle serait présente au
mariage.

"Je suis très honoré, flatté ",
avait alors commenté Vincent Autin, racontant que la ministre lui avait
"demandé s'il voulait être le premier marié gay " après avoir expliqué
qu'elle était "favorable à ce que la première union ait lieu à Montpellier
eu égard aux engagements des associations et de l'appel au mariage lancé par
Mme Mandroux en 2009
".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.