Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Levothyrox, fiasco sur ordonnance

La nouvelle formule du Levothyrox, un médicament pour la thyroïde, fait l'objet de plaintes de patients souffrant d'effets secondaires… Sous la pression des malades, la ministre de la Santé a remis sur le marché l’ancienne formule, pour une durée provisoire. L'ANSM ou le laboratoire Merck sont-ils responsables ?

C’est un incroyable cafouillage de santé publique que des millions de patients ne comprennent toujours pas. Une nouvelle formule du Levothyrox, un médicament qui régule chaque jour la thyroïde de 3 millions personnes, a été mise sur le marché en mars 2017. Les Français n’en ont été que peu, voire pas du tout informés.

Des plaintes pour "tromperie" et "mise en danger de la vie d'autrui"

Très vite, des effets secondaires sont apparus chez les patients et les plateformes d'appels se sont retrouvées saturées. Des plaintes ont été déposées pour "tromperie" et "mise en danger de la vie d’autrui". Coup de théâtre le 15 septembre : sous la pression des malades, la ministre de la Santé a remis sur le marché l’ancienne formule, pour une durée provisoire.

Nos équipes ont enquêté sur cet imbroglio sanitaire. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) ou le laboratoire Merck sont-ils responsables ? Pourquoi la Belgique, où une nouvelle formule a aussi été lancée, n’a-t-elle pas connu de problème ?

Un reportage de Perrine Bonnet, Wandrille Lanos, Guillaume Birot et Mathieu Mondoulet.

Levothyrox
Levothyrox (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)