Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Black bloc : sous les K-way, la rage

Publié
Durée de la vidéo : 19 min.
Complément d'enquête. Black bloc : sous les K-way, la rage
Article rédigé par
France Télévisions

Jeunes manifestants qui affrontent les CRS, zadistes, étudiants qui bloquent des facs… Ils semblent ne plus croire au dialogue, mais aux coups de force. "Complément d'enquête" a suivi quelques-uns de ces jeunes aux profils parfois surprenants.

Le 1er mai 2018 à Paris, ils étaient 1 200 "individus cagoulés et casqués", cachés sous leurs K-way noirs, venus en découdre avec les CRS. Deux semaines plus tard, à Notre-Dame-des-Landes, les forces de l’ordre affrontaient des dizaines de militants en colère. Black blocs, zadistes ou étudiants qui bloquent des facs : ils semblent être de plus en plus nombreux à défier l’autorité. Et parmi eux, beaucoup de jeunes !

Une nouvelle génération plus radicale ?

Qui sont ces garçons et filles qui croient aux coups de force ? La France a-t-elle accouché d’une nouvelle génération d’enfants, plus radicale et plus violente ? Et comment répondre à ceux qui rejettent toute forme d’autorité ? "Complément d’enquête" sur ces jeunes en rébellion, et face à eux, des adultes dépassés.

Un reportage de Matthieu Fauroux diffusé dans "Complément d'enquête" le 7 juin 2018.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.