Vidéo Agences matrimoniales : comment ça marche, combien ça coûte...

Publié Mis à jour
Comment se passent les premiers pas d'un célibataire dans un agence matrimoniale ? Le teste "Envoyé spécial"
Article rédigé par
France Télévisions

Longtemps considérées comme ringardes, détrônées par les applications de rencontre sur internet, elles recrutent désormais un quart de leurs adhérents chez les moins de 40 ans. Pourquoi ce retour en grâce ? Un journaliste d'"Envoyé spécial" s'est mis dans la peau d'un client qui pousse pour la première fois la porte d'une agence matrimoniale...

On les croyait définitivement tombées en désuétude, enterrées par les applications de rencontre, mais les agences matrimoniales connaissent un étonnant retour en grâce... Un journaliste d'"Envoyé spécial" (célibataire) a décidé de tenter l'expérience et de s'inscrire. L'agence nantaise qui l'accueille appartient à un groupe présent dans une centaine de villes. Son chiffre d'affaires a augmenté de 30% ces deux dernières années. Elle compte 230 adhérents dans ses fichiers.

Première étape, le "love test". Durant une heure et demie, David Bellée, qui dirige l'agence, va lui poser un certain nombre de questions pour mieux le connaître : depuis combien de temps il est célibataire, combien de temps a duré sa relation précédente... Ensuite, dans un dossier avec copie carbone intégrée, à l'ancienne, il devra indiquer ses passe-temps préférés, ses qualités... avant de remplir la partie concernant le profil de la personne qu'il souhaite rencontrer.

Deux formules : 1 700 euros (pour un an) ou 2 300 euros (illimitée)

Ces réponses vont servir de base pour noter son "OSC" pour "ouverture socio-culturelle" (en rapport avec ses diplômes, sa profession, ses goûts et loisirs) et son "AP" pour "apparence physique". Le journaliste décroche 40 sur 50 à la première ("plutôt très bien", pour Elphie Bellée, qui gère l'agence avec son mari) et 35 pour l'"AP". Ces notes le situeraient dans la moyenne des adhérents. Et Elphie a déjà en tête une femme qu'il pourrait rencontrer...

A la différence des sites de rencontre, il lui faudra fournir un justificatif d'identité, de domicile, et déclarer sur l'honneur être célibataire. L'agence propose deux formules : 1 700 euros pour un an, ou 2 300 euros sans limite de durée – et sans obligation de résultat... 

Extrait de "Agences matrimoniales : le retour de flamme", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 14 octobre 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.