Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "13h15". Edith Cresson confirme le dîner secret Chirac-Mitterrand qui s'est tenu chez elle en 1980

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
VIDEO. "13h15". Edith Cresson confirme le dîner secret Chirac-Mitterrand qui s'est tenu chez elle en 1980
VIDEO. "13h15". Edith Cresson confirme le dîner secret Chirac-Mitterrand qui s'est tenu chez elle en 1980 VIDEO. "13h15". Edith Cresson confirme le dîner secret Chirac-Mitterrand qui s'est tenu chez elle en 1980
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Le président du RPR Jacques Chirac et le futur président François Mitterrand se sont bien rencontrés secrètement chez Edith Cresson en octobre 1980. A quelques mois de l’élection présidentielle de 1981 que perdra Valéry Giscard d’Estaing. Des années plus tard, il essaiera de savoir auprès d’elle ce qui s’est passé ce soir-là entre les deux hommes… Extrait du magazine "13h15".

Oui, Jacques Chirac et François Mitterrand ont bien dîné chez Edith Cresson en octobre 1980, confirme l’ancien Premier ministre Edith Cresson à Laurent Delahousse, en février 2016, dans le cadre de la collection "Une histoire française" du magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15).

"Mon ami Jean de Lipkowski m’a dit que Chirac aimerait rencontrer François Mitterrand", raconte-t-elle. Elle confirme également au journaliste que l’initiative est venue du président du RPR, et précise qu’elle n’a pas assisté à cette conversation durant laquelle on a "certainement" beaucoup parlé de Valéry Giscard d’Estaing, à quelques mois de l’élection présidentielle de 1981 gagnée par le candidat socialiste.

Valéry Giscard d’Estaing tente un coup de bluff pour savoir 

Edith Cresson a nié l’existence de ce dîner pendant des années "parce qu’on avait dit qu’on n’en parlait pas". Les deux hommes, qui allaient successivement devenir président de la République, se sont-ils donc réunis pour "tuer le candidat en lice" ? "Ce n’était pas un mystère que Chirac n’appréciait pas beaucoup Giscard d’Estaing, donc, on peut l’imaginer, oui…"

Lors d’un voyage officiel pour les obsèques d’un chef d’Etat africain, VGE dit à Edith Cresson : "Je rédige mes mémoires et j’ai parlé avec le président Mitterrand. Il m’a autorisé à ce que je vous demande ce qu’il s’est passé pendant ce dîner." La femme politique lui répond : "Je ne sais pas de quoi vous parlez". Plus tard, ele demande à François Mitterrand s’il a dit à Giscard d’Estaing "qu’on pouvait en parler". Il lui répond : "Jamais. Je ne lui ai jamais parlé."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.