Alimentation : ceux qui mangent vegan sont-ils forcément écolos ?

Les adeptes du véganisme sont contre la souffrance animale, mais sont-ils écologiques ? Pour franceinfo, Linh-Lan dao est allée leur poser la question au Veggie World Paris.

FRANCEINFO

"En tant qu'étudiante, je n'ai pas les moyens pour tout le temps manger écolo", admet une jeune femme. "Il faut être vegan et écolo sinon ça manque un peu de sens. Je consomme bio avant d'être vegan et quand on cherche des produits vegan, ils sont souvent biologiques", estime une autre.

"C'est plus facile de ne pas être écolo. Ça demande des efforts, mais ce sont des efforts positifs donc on les fait de plus en plus facilement", affirme un couple interrogé au salon Veggie World Paris.

Moins polluant, mais moins nourrissant

Le groupe de recherche américain Shrink That Footprint a comparé l'empreinte biologique de cinq régimes alimentaires différents. Sans surprise, l'amoureux de la viande produit 3,3 tonnes de Co2 par an tandis que le régime vegan bat tous les autres avec 1,5 tonne.

Selon une étude américaine parue dans la revue Elementa, le régime vegan n'est pas celui qui permet de nourrir le plus de monde pour une surface agricole donnée. Avec un régime végétarien incluant le lait, on peut nourrir jusqu'à 807 millions de personnes. Avec un régime vegan, ce chiffre baisse à 735 millions.

Retrouvez les vidéos de Linh-Lan dao sur sa chaîne YouTube

Près de trois quarts des fruits et 41% des légumes non bio sont porteurs de traces de pesticides, selon un rapport publié par Générations Futures.
Près de trois quarts des fruits et 41% des légumes non bio sont porteurs de traces de pesticides, selon un rapport publié par Générations Futures. (MAXPPP)