Une fausse note dans la campagne de Guéant à Boulogne-Billancourt

Le maire UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a envoyé "par erreur" aux habitants de sa commune une lettre de Claude Guéant sur laquelle figure l'entête du ministère de l'Intérieur. Une semaine après sa déclaration de candidature aux législatives, cette "bourde" pourrait bien entraîner des recours contre l'éventuelle élection de Claude Guéant en juin prochain.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

C'est Le Point.fr qui a révélé l'affaire.
Selon le site de l'hebdomadaire, "n'importe lequel des candidats à Boulogne pourra saisir le Conseil d'Etat, qui pourrait invalider l'élection du ministre de l'Intérieur pour avoir publiquement évoqué sa candidature sur un document portant le symbole de l'Etat ".

Pierre-Christophe Baguet, le député-maire de la ville, a envoyé à tous les Boulonnais une lettre dans laquelle il expose les motifs pour lesquels il a décidé de ne pas se représenter et de céder sa place au ministre de l'Intérieur.
Dans l'enveloppe, figurait aussi une déclaration officielle de Claude Guéant, détaillant les motivations de sa candidature.
Dans un communiqué, Pierre-Christophe Baguet souligne qu'il s'agit "du fac similé d'un communiqué de presse public et donc accessible à tous ".
Il affirme en outre que les frais liés à l'impression, la mise sous pli et à la distribution de cette lettre aux boulonnais "est un acte strictement personnel financé intégralement par ses soins ."


Une histoire compromettante pour Claude Guéant. Olivier Bost
--'--
--'--