Cet article date de plus de six ans.

Un ouvrier de PSA licencié pour avoir récupéré du matériel dans une benne

Un salarié de PSA a été licencié pour avoir récupérer des joints dans une benne à déchets. Ses collègues le soutiennent. La direction dénonce un vol.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Un ouvrier de PSA licencié pour avoir récupéré un joint de chauffage dans une benne © MAXPPP)

Un ouvrier a été licencié pour avoir récupéré un joint de chauffage à l'usine PSA près de Valenciennes dans le Nord.

Le père de famille a reçu la notification de son licenciement pour faute grave vendredi.

Dominique Danquois, dont les fins de mois sont parfois difficiles, explique avoir récupéré ce joint thermique dans une benne à ordures parce qu'il en avait besoin pour réparer sa chaudière. En 13 ans de carrière, "je n'ai jamais eu un rappel à l'ordre", explique-t-il. "J'ai même des personnes de ma hiérarchie qui sont complètement avec moi, qui disent que ce qui m'arrive est inadmissible. "

"Je suis tombé des nues" témoigne Dominique Danquois
écouter

Pour la direction, l'ouvrier a bien volé 35 mètres de cordon d'étanchéité stocké avec le matériel neuf. "PSA ne peut tolérer le vol dans ses établissements, surtout qu'à Valenciennes cela s'inscrit dans un contexte de recrudescence des vols depuis 18 mois environ ", explique Pierre-Olivier Salmon, porte-parole de l'entreprise.

Ouvrier de PSA licencié, la réaction de Pierre-Olivier Salmon porte-parole de PSA
écouter

La CGT dénonce un licenciement pour l'exemple alors que le joint en question n'était de toute façon plus utilisable. Plusieurs élus de gauche de la région en appellent désormais à l'Etat, actionnaire de PSA, pour infléchir la décision du groupe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.