Un livre blanc pour appeler EDF à soigner notre réseau électrique

La qualité du réseau d'électricité en France se dégrade. L'alerte est signée des élus locaux qui ne supportent plus les coupures de plus en plus nombreuses. En cause, la politique d'EDF de privilégier l'international au détriment des lignes électriques de notre territoire.

(Catherine Grain Radio France)

A la lumière du jour, les chiffres sont redoutables. Les coupures électriques sont  de plus en plus nombreuses, et surtout, elles durent de plus en plus longtemps. On est passé en moyenne de 98 minutes à 119 minutes par an et par abonné. Et tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne. Les habitants de la région parisienne sont évidemment mieux traités que ceux qui résident dans certains départements reculés notamment dans le sud ouest du pays.

Pour défendre les usagers, ce sont les élus locaux de la FNCCR, la fédération nationale des collectivités concédantes et régies qui montent au créneau. Ils expliquent que  pour comprendre cette sombre situation, il suffit de savoir que depuis 10 ans, EDF et ERDF qui gèrent notre réseau ont préféré investir de l'argent à l'international plutôt que sur notre territoire parce que c'est tout simplement plus rentable. 

Un livre blanc pour y voir plus clair

Profitant du traditionnel salon des maires de France qui se tient à Paris jusqu'à la fin de la semaine, les élus locaux ont décidé de tirer la sonnette d'alarme. Dans un livre blanc rendu public aujourd'hui, ils proposent une fois le constat terminé, toute une série de propositions. Ils souhaiteraient par exemple être mieux représentés dans les instances qui gèrent le dossier. Ils proposent aussi de mieux sécuriser le réseau en enterrant les lignes.

Reste toutefois un point crucial, celui de la facture de tous ces investissements. Et là pas besoin d'être une lumlière pour comprendre que c'est  le porte monnaie des usagers qui risque de s'illuminer.