Un curry géant préparé avec des légumes destinés à la poubelle

Les légumes n'étaient pas assez beaux pour être vendus, ils devaient donc être détruits. Une association les a récupérés, préparant à Paris un curry géant et gratuit pour 6.000 personnes afin de dénoncer le gâchis.

(Humberto de Oliveira Maxppp)

Malgré la pluie, l'opération a
attiré les foules sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris, samedi à l'heure
du déjeuner. Les badauds faisaient la queue pour une assiette de curry de
légumes ou un verre de smoothie à la pomme, servis gratuitement.

Dans le curry géant, des pommes de terre, des carottes, des tomates, oignons ou
céleris jugés impropres à la vente parce que trop petit ou mal formés. En tout,
1,2 tonne de fruits et légumes récupérés directement chez les producteurs, ou
au marché de gros de Rungis (Val-de-Marne).

Au lieu de finir dans la broyeuse, 400 kg de ces fruits et
légumes ont été distribués gratuitement dans de petits cabas, et avec le reste,
les organisateurs ont pu servir leur curry à quelque 6.000 convives. "Nous
devons demander aux grandes surfaces et aux entreprises de changer leur
politique, c'est notre responsabilité de citoyens",
explique Tristram
Stuart, auteur du documentaire Global gâchis qui sera diffusé le 17
octobre à 20h50 sur Canal+
— c'est la chaîne qui avait lancé cette invitation.

Nourrir sept fois tous les affamés du monde

En France, le gâchis alimentaire
s'élèverait chaque année à 2,3 millions de tonnes dans la grande distribution,
et 1,5 million de tonnes dans la restauration. Les aliments déclarés impropres
à la vente finissent à la broyeuse ou sous des litres d'eau de javel afin
qu'ils ne soient pas récupérer dans les composteurs des hypers.

Pas en reste, les foyers français jetteraient chaque année 20 kg de produits
alimentaires qui pourraient encore être consommés.

Au total, la quantité de produits
jetée pourrait nourrir sept fois l'ensemble de la population affamée dans le monde.