CGT : Thierry Lepaon n'a pas démissionné, mais...

Le secrétaire général de la CGT, éclaboussé par plusieurs scandales d'ordre financier, a refusé de quitter son poste vendredi.

Thierry Lepaon participe à un meeting le 7 avril 2014, à Paris.
Thierry Lepaon participe à un meeting le 7 avril 2014, à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Thierry Lepaon s'accroche à son poste. Le secrétaire général de la CGT, en difficulté après des révélations sur sa situation financière, n'a pas présenté sa démission, vendredi 5 décembre. Une réunion avec neuf autres membres de la direction se tenait dans l'après-midi pour discuter de son avenir à la tête du syndicat.

Le comité central national de la CGT sera convoqué avant le 16 décembre pour discuter de la situation interne, selon un communiqué du syndicat publié après la réunion. La direction de la centrale syndicale affirme que, "contrairement à ce qui circule dans certains médias, aucun membre du bureau confédéral n'a demandé la démission de Thierry Lepaon".

Vers une exigence de "transparence complète"

Le secrétaire général de la CGT a été éclaboussé par plusieurs scandales ces dernières semaines. En cause, les indemnités de départ qu'il a touchées lorsqu'il a quitté son poste de secrétaire général du comité régional de Basse-Normandie pour devenir secrétaire général de la CGT ou les frais déboursés par le syndicat pour rénover son appartement et son bureau.

Le syndicat promet dans son communiqué "la transparence complète" à l'avenir. Un rapport d'étape de la Commission financière de contrôle sera remis et le Bureau confédéral "fera des propositions pour améliorer les procédures financières dans la CGT".