Cet article date de plus de neuf ans.

Soirée people en faveur du mariage pour tous

Les partisans du mariage pour tous ont défilé à Paris dimanche, ils étaient entre 125.000 et 400.000. Dimanche soir une soirée people avait lieu au théâtre du Rond-Point pour soutenir le projet de loi, en présence notamment de la première dame Valérie Trierweiler.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Du beau monde pour défendre le mariage pour tous. Après la grande mobilisation dans les rues parisiennes dimanche, des hommes politiques, artistes, people, se réunissaient dimanche soir au théâtre du Rond-Point.

"La France est en retard, il est grand temps qu'on légalise ces unions pour tous, le monde entier nous regarde ", a indiqué la maîtresse de cérémonie, la journaliste Laurence Ferrari. Et puis, invitée de marque, la première dame : "C'est important que tout le monde soit rassemblé pour montrer qu'on fait nombre pour défendre cette loi ", a déclaré Valérie Trierweiler. "C'était un des engagements de François Hollande, et je vais vous faire une confidence : j'ai voté pour lui, je défends ses propositions ", a-t-elle plaisanté.

"Le plaisir que c'est de dire 'merde' aux milliers de manifestants qui étaient contre ce projet de loi" (Gérard Miller)

Egalement présents, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls et la ministre de la Justice Christiane Taubira, mais également le footballeur Lilian Thuram, l'ex-ministre UMP Roselyne Bachelot, l'homme d'affaires Pierre Bergé, l'acteur Charles Berling ou encore la chanteuse Lara Fabian. Alors, une soirée "gauche caviar" ? 

"Il y a des moments où être connu est agréable, on se dit que l'on peut être vaguement entendu quand on veut défendre des causes aussi justes que le mariage pour tous. Donc aucune mauvaise conscience d'être avec les people ", répond le psychanalyste et chroniqueur Gérard Miller. "Vous ne pouvez pas savoir le plaisir que c'est de dire 'merde' aux milliers de manifestants qui étaient contre ce projet de loi ", ajoute-t-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.