Voitures flasheuses : une application qui fait polémique

Une nouvelle application devrait beaucoup intéresser les automobilistes... Sa promesse ? Vous éviter des amendes de stationnement. Un système vous informe du risque de verbalisation.

France 2

Le problème des automobilistes dans les grandes villes : trouver une place, et, surtout, éviter les amendes. Deux objectifs qui sont désormais à portée de smartphone, grâce à une nouvelle application, déjà opérationnelle chez nos voisins belges : Cpark. "Vous avez la possibilité de savoir les risques que vous avez à être contrôlés, explique Hubert Baudouin, l'un de ses utilisateurs. Donc ici, moi je sais très bien que si je viens à 9 heures, jusqu'à 10 heures, je n'ai pas de risque de me faire contrôler."

Prochaines villes : Marseille, Lyon et Toulouse

Tout repose sur la communauté d'utilisateurs : ils signalent les agents de contrôle ou les voitures scanners, deux plaques d'immatriculation. Avec ces données, l'application calcule et indique les risques d'être contrôlé. Signaler un contrôle, est-ce légal ? A priori, oui. En 2016, la Cour de cassation a jugé que "les dispositions du Code de la route ne prohibent pas le fait d'avertir ou d'informer de la localisation d'appareils, instruments, ou systèmes servant à la constatation des infractions". Lancée il y a quelques jours à Paris, l'application devrait se déployer à Marseille (Bouches-du-Rhône), Lyon (Rhône) et Toulouse (Haute-Garonne).

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon un sondage Ifop, les deux tiers des salariés admettent qu\'ils passent des coups de fil professionnels quand ils sont au volant. 
Selon un sondage Ifop, les deux tiers des salariés admettent qu'ils passent des coups de fil professionnels quand ils sont au volant.  (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)