Vignettes auto : un macaron pour financer l'entretien des routes

Diparue en 2000, la fameuse vignette automobile pourrait renaître. C'est en tout cas l'idée d'un comité d'experts. Le but est de trouver les fonds qui permettraient l'entretien de nos routes.

France 3

La France, longtemps réputée pour son réseau routier, a dégringolé à la septième place du classement mondial. La conséquence du désengagement de l'État et de la baisse des crédits d'entretien. Alors, pour trouver les 200-300 millions nécessaires par an, la vignette pourrait faire son grand retour.

Des faux airs d'écotaxe

La vignette ne concernerait cette fois que les transports de marchandises, pas les particuliers. "Il y a, parmi les pistes envisagées, l'idée non pas de créer une vignette automobile, mais l'idée (...) d'avoir une redevance payée par les poids lourds qui utilisent le réseau routier", explique Hervé Maurey, sénateur UDI de l'Eure. Le ministère des Transports a précisé qu'il n'était pas envisagé d'instaurer une vignette sur les automobilistes. Quant à la vignette sur les poids lourds aux faux airs d'écotaxe, ce n'est qu'une des pistes parmi d'autres du conseil d'orientation des infrastructures. Il rendra son rapport fin janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vignette de 1999.
Une vignette de 1999. (AFP)