Sécurité routière : vers une indulgence pour les petits excès ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Mercredi 19 avril, le ministre de l’Intérieur annonçait que les petits excès de vitesse ne seraient plus sanctionnés par des retraits de points dès 2024. Une mesure globalement bien accueillie par les automobilistes.
Sécurité routière : vers une indulgence pour les petits excès ? Mercredi 19 avril, le ministre de l’Intérieur annonçait que les petits excès de vitesse ne seraient plus sanctionnés par des retraits de points dès 2024. Une mesure globalement bien accueillie par les automobilistes. (France 3)
Article rédigé par France 3 - E. Lagarde, P. Mauger, M. Khiat, D. Da Meda, D. Turpin, P. Brame
France Télévisions
France 3
Mercredi 19 avril, le ministre de l’Intérieur annonçait que les petits excès de vitesse ne seraient plus sanctionnés par des retraits de points dès 2024. Une mesure globalement bien accueillie par les automobilistes.

Être flashé par un radar, mais sans perdre de point, cela devrait être possible dès le 1er janvier prochain pour les excès de vitesse inférieurs à 5 km/h. “Je suis commerciale donc moi ça m’arrange, il faut faire attention, les radars sont presque partout”, confie une automobiliste, jeudi 20 avril. La nouvelle règle s’ajoutera à la tolérance de 5 km/h qui s’applique déjà. En revanche, l’amende devrait toujours être payée.

La mortalité sur les routes en baisse depuis 10 ans

Pour justifier ce choix, le gouvernement s’appuie sur des chiffres. En 2020, sur 12,5 millions d’amendes pour excès de vitesse, 58 % étaient pour des dépassements inférieurs à 5 km/h. “On est là pour parler de gens du quotidien qui font de petites incartades de 5 km/h”, explique le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. “Les petits excès de vitesse représentent le fait de dépasser de quelques km/h la vitesse autorisée. Ça a des incidences importantes sur la sécurité routière”, relève Pierre Lagache de la Ligue contre la violence routière. Le nombre de morts est stable sur la route depuis dix ans, entre 3 200 et 3 400 décès sont enregistrés chaque année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.