Cet article date de plus d'un an.

Sécurité routière : le fléau de la drogue au volant

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Sécurité routière : le fléau de la drogue au volant
Article rédigé par France 2 - V. Heurtel, M. Martel, N. Tabouri, E. Martin, M. Mouamma, E. Revidon
France Télévisions
France 2
Sur la route, un accident mortel sur trois en France est aujourd’hui causé par la consommation de stupéfiants. En 2022, plus de 700 personnes auraient perdu la vie à la suite d’accident impliquant la prise de cocaïne ou de cannabis.

Il y a quatre ans, un homme, qui témoigne aujourd'hui pour France Télévisions, se fait prendre au volant de sa voiture sous l'emprise du cannabis. "J'avais l'impression que ça ne me faisait rien. Que ça ne m'empêchait pas d'être vigilant", dit-il. En 2022, il récidive. À 35 ans, le père de famille risque aujourd'hui deux ans de prison, une annulation automatique du permis et la confiscation de son véhicule. "Aujourd'hui, je me rends compte que ça a un impact réel", confie-t-il. 

Une personne contrôlée sur cinq positive aux stupéfiants en 2020

En 2020, sur 450 000 contrôles ciblés, un sur cinq était positif aux stupéfiants, en majorité des hommes jeunes. Cette conduite à risque est de plus en plus répandue, malgré les messages choc des campagnes de prévention. En 2021, après la vitesse excessive et l'alcool, les stupéfiants ont été la troisième cause d'accidents mortels. Chaque année, 700 personnes perdent la vie sur la route, tués par des conducteurs sous l'emprise de la drogue. Les substances le plus détectées sont le cannabis, qui altère les réflexes, et la cocaïne, un excitant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.