Routes : l'état du réseau français se dégrade

En seulement sept ans, la qualité du réseau routier français s’est largement dégradée. L'Hexagone est passé de la 1ère à la 18e place du classement.

France 2

En juin dernier, Julien, un jeune motard de 23 ans, a perdu la vie sur une route de La Grande-Motte (Hérault). Pour sa famille, un trou sur la chaussée est responsable de sa mort. Le motard s'est retrouvé projeté contre les barrières avant de mourir sur le coup. Dans cet accident, la vitesse ne semble pas en cause. Selon le ministère des Transports, 17% des routes sont gravement endommagées en France. Les moyens publics alloués à leur entretien ont baissé de 25% entre 2013 et 2016.

Selon les départements, l'État ne jouerait pas le jeu

Le 26 octobre dernier, des motards en colère de l'Hérault ont organisé une opération de rebouchage des trous pour protester contre l’inaction des pouvoirs publics. Les départements accusent l'État de ne pas payer l'entretien de ses routes nationales. Face à la polémique, le gouvernement annonce 800 millions d'euros de travaux en 2019, mais selon un audit indépendant, il faudrait dépenser 1 milliard d'euros annuels pour remettre en état le réseau.

Le JT
Les autres sujets du JT
En seulement sept ans, la qualité du réseau routier français s’est largement dégradée. L\'Hexagone est passé de la 1ère place à la 18e place du classement.
En seulement sept ans, la qualité du réseau routier français s’est largement dégradée. L'Hexagone est passé de la 1ère place à la 18e place du classement. (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)