Cet article date de plus d'un an.

Rennes : fauché lors d'un rodéo, un piéton entre la vie et la mort

Le choc s'est produit lors d'une figure acrobatique sur un parking du campus universitaire de Beaulieu. Le conducteur, âgé de 18 ans, a été grièvement blessé.

Article rédigé par franceinfo - Avec France Bleu Armorique
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Campus universitaire de Beaulieu à Rennes (Ille-et-Vilaine). (GOOGLE MAPS)

Un jeune homme âgé de 19 ans est toujours entre la vie et la mort ce lundi après avoir été fauché par une motocross qui effectuait des figures acrobatiques, dimanche 5 juin à Rennes, ont appris lundi de sources concordantes franceinfo et France Bleu Armorique. Le conducteur, âgé de 18 ans, a été grièvement blessé. Un enfant de six ans se trouvait "assis, semble-t-il, sur le guidon", selon le procureur de la République. Il a été blessé plus légèrement.

Le choc s'est produit lors d'une "roue arrière" de la moto qui circulait à vive allure sur un parking du campus universitaire de Beaulieu. Le piéton, qui selon une source policière contactée par franceinfo, est un ami du conducteur, a été touché au niveau du dos. En arrêt cardio-respiratoire et souffrant d'un traumatisme crânien et d'une hémorragie interne, il a été réanimé sur place puis hospitalisé en réanimation avec un pronostic vital engagé.

Le conducteur de la moto hospitalisé

Connu de la justice, le conducteur de la moto souffre lui d'une fracture du tibia et d'un traumatisme crânien. Hospitalisé en urgence chirurgicale, "il ne pourra pas être auditionné rapidement", précise le procureur de Rennes alors qu'une enquête judiciaire est en cours. Le passager âgé de six ans a été brièvement hospitalisé mais est sorti dans la soirée. Lui non plus n'a pas encore été auditionné.

Les policiers n'ont pas retrouvé le véhicule impliqué qui avait disparu à leur arrivée, "emmené par des amis du mis en cause et de la victime", selon le procureur de Rennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.