80 km/h : la fronde des sénateurs

Mardi 26 mars, les sénateurs ont voté un amendement qui donne le pouvoir aux départements de revenir sur la limitation des 80 km/h.

FRANCE 3

C'est un amendement très symbolique qui embarrasse le gouvernement. En le votant, les sénateurs donnent tout simplement le pouvoir aux préfets et aux conseils départementaux de revenir sur les 80 km/h. L'initiative est venue de l'élu LR Michel Raison. Les sénateurs ont pris Emmanuel Macron au mot. Le 15 janvier dernier, à Grand Bourgtheroulde (Eure), devant les élus de Normandie, il avait, pour la première fois, ouvert la porte à des adaptations.

Encore un vote des députés

Pour les sénateurs, l'objectif n'est pas d'abandonner complètement les 80 km/h, mais de faire du cas pas cas, selon la nature des tronçons. Une position défendue par de nombreux présidents de départements, comme celui de la Haute-Saône, Yves Krattinger. Mais pour être appliqué, le texte doit être adopté par les députés et la majorité se divise.

Le JT
Les autres sujets du JT
La limitation de la vitesse à 80 km/h est en vigueur sur la plupart des routes secondaires, en France.
La limitation de la vitesse à 80 km/h est en vigueur sur la plupart des routes secondaires, en France. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)