Haute-Saône : un chauffeur routier pris en flagrant délit de dégradation de radar tourelle

Un automobiliste haut-saônois de 24 ans sera présenté en comparution immédiate mardi prochain devant le tribunal correctionnel de Vesoul. Vendredi 27 septembre, il a été pris en flagrant délit de dégradation d'un radar tourelle, rapporte France Bleu Besançon.

Un radar tourelle en expérimentation dans le Rhone (illustration).
Un radar tourelle en expérimentation dans le Rhone (illustration). (RICHARD MOUILLAUD / MAXPPP)

Les gendarmes du PSIG, peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de Gray, en Haute-Saône, ont interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi sur la départementale 67 à Cult, entre Marnay et Gray, un homme en train de dégrader un radar tourelle, rapporte France Bleu Besançon.

L'homme de 24 ans, chauffeur routier, avait arrêté son véhicule 4x4, sanglé le mât du radar et commencé à le plier. Il a été pris en flagrant délit de dégradation et placé en garde à vue. Déjà condamné par le passé pour dégradations de biens publics, l'homme a été déféré ce vendredi soir et a été placé en détention provisoire en attendant son passage en comparution immédiate mardi 1er octobre 2019.

Un radar déjà détruit il y a quelques jours

Le procureur de la République a rappelé lors d'une conférence de presse que pour ces faits de dégradation de radar, le chauffeur routier encourt une peine de cinq ans de prison.

Ce même radar avait déjà été détruit le 15 septembre dernier, 3 jours seulement après sa mise en service, et venait d'être remis en service.