Cet article date de plus d'un an.

Forfait post-stationnement : un système "inefficace" et "inégalitaire" pour le Défenseur des droits

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Forfait post-stationnement : un système "inefficace" et "inégalitaire" pour le Défenseur des droits
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le nouveau système des amendes de stationnement entré en vigueur en 2018 est accusé d'être inefficace et inégalitaire par le Défenseur des droits.

Beaucoup d'automobilistes le redoutent. Depuis la réforme de 2018 qui laisse aux villes la gestion des amendes de stationnement, beaucoup d'automobilistes ne décollèrent pas contre le nouveau système. Le 7 août 2018, Christian Colin était à l'horodateur pour payer son stationnement. Au même moment, deux agents le verbalisent, mais impossible de s'expliquer. "J'ai donc interpellé les deux jeunes femmes qui m'ont totalement ignoré", déplore l'automobiliste. Ce dernier a dû payer 35 €.

Un problème de confiance

Un système jugé "injuste" et "inégalitaire" par le Défenseur des droits, Jacques Toubon, mardi 14 janvier. "Dans la pratique, ça pose un vrai problème (...) de confiance entre les usagers et l'administration", indique-t-il. Parmi ses 20 recommandations, le Défenseur des droits préconise la création d'un guichet d'information dans chaque collectivité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité routière

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.