Des communes équipées de caméras pour lutter contre les infractions routières

De nombreuses communes verbalisent des personnes coupables d'infractions en les repérant à l'aide de nouvelles caméras. Une méthode en expansion.

FRANCE 2

Attention, vous êtes filmés. De plus en plus de communes ont fait le choix de la vidéosurveillance pour lutter contre les nombreuses dérives des automobilistes. Dans la ville de La Seyne-Sur-Mer (Var), des points stratégiques sont désormais scrutés toute la journée. "Comme les gens font un peu n'importe quoi, s'il faut en passer par là, on en passe par là", avoue une habitante croisée près du port.

Une manière de soulager les policiers

Avec l'aide de ces multiples caméras, rien ne devrait être laissé au hasard. "Actuellement, on est sur le stationnement. Ultérieurement, bien entendu, on aura toute facilité pour relever des infractions à la circulation comme les stops, comme les franchissements de ligne blanche, les non-ports de casque, la ceinture de sécurité, le téléphone portable", révèle Patrick Ducheix, chef de la police municipale de La Seyne-Sur-Mer. En 10 ans, une soixantaine de caméras ont été installées dans la ville. La municipalité estime que cela permettra aux policiers de se concentrer sur d'autres sujets. Autorisée depuis 2008 en France, la vidéoverbalisation a été adoptée par près de 200 communes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une caméra de vidéosurveillance dans les rues de Lyon, le 5 juillet 2007. (illustration)
Une caméra de vidéosurveillance dans les rues de Lyon, le 5 juillet 2007. (illustration) (FRED DUFOUR / AFP)