Contrôle technique : l'examen des véhicules va devenir plus sévère et plus cher

Les centres de contrôle technique sont débordés en ce moment. À partir du 20 mai, l'examen des véhicules sera plus sévère et plus cher. Les conducteurs se précipitent donc avant la date butoir.

France 2

Le contrôle technique va devenir plus sévère et plus cher à partir du 20 mai. Certains défauts, aujourd'hui considérés comme mineurs sans contre-visite, vont devenir une défaillance majeure. Pour de nombreux contrôleurs, les nouvelles obligations de contre-visite et de changements de pièces, le cas échéant, sont justifiées.

Une facture majorée de 20%

Pour les propriétaires, c'est un sursis de deux ans qui se joue. Alors ils sont nombreux à vouloir faire passer leur véhicule au contrôle technique plus indulgent qui est encore en vigueur. Aujourd'hui, 123 points sont contrôlés. Après, il y en aura neuf de plus. La facture devrait ainsi être majorée de 20%. Les conducteurs devraient surtout revenir plus souvent dans leur centre de contrôle. Avec plus de défaillances épinglées, le nombre de contre-visites pourrait exploser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus long à effectuer, le contrôle technique 2018 sera par la force des choses plus cher.
Plus long à effectuer, le contrôle technique 2018 sera par la force des choses plus cher. (Radio France-Julien Fleury)