Accident de Millas : l'émotion, un an après

Il y a un an, la collision à un passage à niveau à hauteur de Millas (Pyrénées-Orientales) avait provoqué la mort de six collégiens.

C'est un jour d'intense émotion pour toute la commune. Les familles des victimes de la collision entre un car et un train à Millas (Pyrénées-Orientales), survenue le 14 décembre 2017, évoluent en tête de la marche blanche. Derrière elles, des dizaines d'habitants sont venus manifester leur soutien. Six collégiens avaient péri dans l'accident. "C'est pour rendre hommage à tous ces enfants. Nous sommes de Millas aussi, et c'est pour la mémoire de tous ces petits anges", explique une des habitantes venues à la marche blanche.

Des doutes qui persistent 

Un an après, les questions subsistent : la barrière était-elle baissée lorsque le car scolaire a été percuté par le train ? Les témoins n'apportent pas tous les mêmes réponses et les premières expertises ne montrent pas de dysfonctionnement technique, accablant la conductrice qui aurait forcé la barrière, ce qu'elle a toujours démenti. L'avocate qui défend trois des familles de victimes insiste sur la prise régulière de somnifères qui aurait pu provoquer des absences chez la conductrice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le passage à niveau de Millas, le 21 février 2018, où un car scolaire est entré en collision avec un train le 14 décembre 2017, tuant six collégiens.
Le passage à niveau de Millas, le 21 février 2018, où un car scolaire est entré en collision avec un train le 14 décembre 2017, tuant six collégiens. (RAYMOND ROIG / AFP)