Cet article date de plus d'un an.

Salon de l’agriculture : Emmanuel Macron présent pour le lancement de l’édition 2023

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Emmanuel Macron s’est rendu au salon de l’agriculture, samedi 25 février, pour le lancement de l’événement. Il a rencontré des agriculteurs et des éleveurs pour échanger à propos de leurs préoccupations. La journaliste Christelle Méral fait le point en direct de la Porte de Versailles, à Paris.
Salon de l’agriculture : Emmanuel Macron présent pour le lancement de l’édition 2023 Emmanuel Macron s’est rendu au salon de l’agriculture, samedi 25 février, pour le lancement de l’événement. Il a rencontré des agriculteurs et des éleveurs pour échanger à propos de leurs préoccupations. La journaliste Christelle Méral fait le point en direct de la Porte de Versailles, à Paris. (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - C. Méral
France Télévisions
France 3
Emmanuel Macron s’est rendu au Salon de l’agriculture, samedi 25 février, pour le lancement de l’événement. Il a rencontré des agriculteurs et des éleveurs pour échanger à propos de leurs préoccupations. La journaliste Christelle Méral fait le point en direct de la Porte de Versailles, à Paris.

Samedi 25 février, Emmanuel Macron est arrivé tôt dans la matinée pour l’ouverture du Salon de l’agriculture à Paris. La journaliste Christelle Méral fait le point en direct de la Porte de Versailles, dans le 15e arrondissement de la capitale. "Emmanuel Macron a rencontré des agriculteurs et des éleveurs inquiets : hausse du prix des aliments pour le bétail, concurrence étrangère… Pour le président, il faut préserver la souveraineté alimentaire. La France, a-t-il martelé, doit rester une puissance agricole", détaille la journaliste.  

Vers une planification de l’eau ? 

L’autre enjeu de l’agriculture est l’attractivité du métier. "Un agriculteur sur deux doit partir à la retraite d’ici 2030", rappelle Christelle Méral. La réforme des retraites n’est aussi jamais loin. "Un petit groupe de manifestants a réclamé la retraite à 60 ans, ils ont été rapidement dispersés", explique la reporter. Par ailleurs, le chef de l’État a affirmé qu’il comptait mettre en place une planification de l’eau alors que la sécheresse gagne la France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.