Salon de l'agriculture : cohabitation délicate entre agriculteurs et grands distributeurs

Dans les allées du salon porte de Versailles, de grands distributeurs, tels que Lidl, côtoient agriculteurs, éleveurs et producteurs. Entre eux, subsiste beaucoup de scepticisme.

France 2

Controverse au Salon de l'agriculture : des géants de la grande distribution tiennent des stands aux côtés de ceux des agriculteurs. Chez les exposants comme chez beaucoup de visiteurs, cette présence surprend. "Je fais plus confiance à mon fromager qu'à une grande surface", confie une femme à France 2.

Jérémy Auger, éleveur, s'élève contre les grands distributeurs : "Le salon est là pour montrer les animaux, pas pour faire du commerce. (...) Ils n'ont rien à faire là, pour moi. C'est eux qui font les appels d'offres, donc c'est eux qui nous enterre".

Autre grief : la vente de produits présentés comme 100% français. Pour certains agriculteurs, il s'agit de publicité mensongère. Le stand du distributeur allemand Lidl a d'ailleurs été épinglé.

Quelques soutiens tout de même

Du côté de Lidl France, on tente une médiation. Pour les grands distributeurs, le salon est une vitrine pour redorer son image auprès de tous. Par ailleurs, tous les producteurs ne sont pas opposés à leur présence, au contraire. Jean-Christophe Icard, viticulteur bordelais, salue le soutien d'un distributeur qui lui a permis d'exporter ses produits en Grèce ou en République Tchèque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les éleveurs de bovins  au salon de l\'agriculture à Paris le 21 février 2015.
Les éleveurs de bovins  au salon de l'agriculture à Paris le 21 février 2015. (CITIZENSIDE/JALLAL SEDDIKI / CITIZENSIDE.COM)