VIDEO. Une "mosquée libérale" pour soutenir l'égalité hommes-femmes

Avec le projet Fatima, l'islamologue Kahina Bahloul ambitionne de fonder des mosquées plus attachées à la cause féminine. 

BRUT

"Souvent en France, dans les mosquées, les femmes n'ont pas tout à fait leur place", remarque Kahina Bahloul. L'islamologue précise que les femmes musulmanes sont souvent isolées dans les mosquées françaises puisqu'elles sont contraintes de prier dans des salles annexes ou dans des sous-sols. 

Aussi, Kahina Bahloul soutient que les lectures coraniques exposent "une image misogyne" qui ne reflète plus les opinions actuelles. En effet, elle rappelle que le Coran a été révélé dans une "société patriarcale", au 7ème siècle, et que l'étude des textes sacrés a toujours été assurée par des hommes. "Nous n'avons jamais pu avoir de lecture féminine", déplore l'islamologue. 

Moderniser les mosquées françaises ? 

"L'islam est tout à fait compatible avec notre société d'aujourd'hui", soutient Kahina Bahloul. Elle est dorénavant l'initiatrice du projet Fatima dont le but est de créer une "mosquée libérale". L'ambition de l'islamologue est de bâtir une mosquée où les femmes seraient autorisées à prier aux côtés des hommes mais aussi à prêcher au même titre qu'eux. "Être une femme imame, c'est vraiment un geste fort", précise-t-elle.

Quant au discours religieux enseigné par les imam(e)s, elle aimerait que d'autres lectures soient proposées afin de moderniser la "lecture fondamentaliste" aujourd'hui imposée. "J'espère que cela inspirera beaucoup d'autres femmes et d'autres générations de femmes", déclare Kahina Bahloul.

Avec le projet Fatima, l\'islamologue Kahina Bahloul ambitionne de fonder des mosquées plus attachées à la cause féminine. 
Avec le projet Fatima, l'islamologue Kahina Bahloul ambitionne de fonder des mosquées plus attachées à la cause féminine.  (BRUT)