Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Au nom de la foi, les enfants sacrifiés

En Idaho, aux Etats-Unis, les Disciples du Christ vivent à l'écart du monde. Quand leurs enfants tombent malades, ni docteur ni médicaments, mais des prières comme remèdes. Au risque d'y laisser la vie… Un reportage d'"Envoyé spécial".

Chaque année, Linda Martin se rend dans un cimetière près de Caldwell, petite ville de l'Idaho, au nord-ouest des Etats-Unis. Elle y recense les nouvelles tombes : celles des enfants âgés de quelques jours, quelques mois, quelques années à peine. Des enfants morts faute de soins et qui appartiennent tous à une communauté religieuse parmi les plus secrètes du pays, les Disciples du Christ.

La loi de l'Etat les protège, au nom de la liberté religieuse

Ces familles de croyants vivent à l'écart, dans des vallées isolées. Leur particularité ? Elles refusent de soigner leurs enfants quand ils tombent malades : ni docteur ni médicaments, uniquement les prières comme remède. Et si leurs enfants meurent, ils ne sont pas poursuivis par la justice. Car la loi de l'Etat les protège, au nom de la liberté religieuse. Pour Linda, ancienne membre de la communauté, c'est un meurtre légal à grande échelle. Mais impossible, jusqu'alors, de changer la loi...

Un reportage de Kristian Autain, Pauline Juvigny et Nils Montel diffusé dans "Envoyé spécial" le 7 février 2019.

Envoyé spécial. Au nom de la foi, les enfants sacrifiés
Envoyé spécial. Au nom de la foi, les enfants sacrifiés (ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2)