Cet article date de plus de deux ans.

Toussaint : manque de place dans les cimetières de Paris

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Toussaint : manque de place dans les cimetières de Paris
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Être inhumé dans les cimetières de Paris est devenu difficile. Des habitants sont mécontents, mais selon la mairie, le problème n’est pas facile à résoudre.

Être inhumé dans un cimetière de Paris comme au Père-Lachaise à côté de Chopin est devenu presque impossible aujourd’hui, à moins d’y posséder un caveau de famille. Pour les nouvelles concessions, l’espace est saturé. À Paris intra-muros en 2017 : 5000 demandes pour seulement 171 places disponibles. "Ce n’est pas normal puisque les gens qui habitent Paris devraient pouvoir se faire inhumer à Paris", estime une femme. "Je pense qu’on ira en province, dans les villages de famille" affirme une Parisienne.

Un grand nombre de concessions perpétuelles

La raison de ce manque de place : à Paris, 97% des concessions sont perpétuelles. C’est donc la quasi-totalité des 156 000 tombes, dont certaines sont à l’abandon. Pour un responsable d’association, la mairie ne prend pas la mesure du problème. Pour que la ville puisse reprendre une concession perpétuelle, la tombe doit avoir 30 ans, sans inhumation depuis 10 ans et être en état d’abandon. Il faut surtout l’accord des ayants-droits, ce qui est difficile et long, selon la mairie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Toussaint

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.