Éducation : le port de l’abaya interdit à l’école dès la prochaine rentrée scolaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Éducation : le port de l’abaya interdit à l’école dès la prochaine rentrée scolaire
Éducation : le port de l’abaya interdit à l’école dès la prochaine rentrée scolaire Éducation : le port de l’abaya interdit à l’école dès la prochaine rentrée scolaire (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Hanquet, V.Meyer, E.Huin, C.Theophilos, N.Salem, S.Lerch, Y.Kadouch
France Télévisions
France 2
À une semaine de la rentrée, lundi 28 août, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé une mesure forte : l’interdiction du port de l’abaya dans les écoles. Pourquoi cette décision ?

L’abaya sera désormais interdit dans les collèges et les lycées. L’abaya est une longue robe couvrant les jambes et les bras, un vêtement considéré par le gouvernement comme une atteinte à la laïcité lorsqu’il est porté à l’école. Une lycéenne de confession musulmane, rencontrée par les équipes de France 2, le porte mais pas pour des raisons religieuses. "C’est comme si c’était un habit normal, une robe mais juste ample", justifie-t-elle. L’avis est partagé par le conseil français du culte musulman.

De plus en plus d’abaya vendues 

Les membres du conseil de la laïcité font une autre lecture. "Ce qui est clair, c’est qu’il y a une intention chez les jeunes filles qui le portent de manifester une appartenance religieuse", estime Alain Seksig, secrétaire général du Conseil des sages de la laïcité. Sur un marché situé dans le nord de Paris, une commerçante dit vendre de plus en plus d’abaya à des jeunes. Comment faire la différence entre une robe longue et une abaya ? "Quand l’élève la met tous les jours et refuse de l’ôter, on sait que c’est une tenue religieuse", affirme Carole Zerbib, proviseure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.