Affaire de pédophilie : le cardinal Barbarin reste à son poste

C'est la conclusion d'un entretien de 40 minutes ente le cardinal Barbarin et le pape François.

Voir la vidéo
France 2

Le pape renouvelle sa confiance au cardinal Barbarin ce samedi 21 mai, après leur entretien au Vatican. Éclaboussé par les affaires de pédophilie dans son diocèse de Lyon (Rhône), le cardinal reste à son poste. Des personnalités politiques et des associations de victimes avaient pourtant demandé sa démission.  

"Comme un fils irait voir son père" 

Monseigneur Barbarin est visé par deux enquêtes préliminaires pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur de jeunes scouts, commises dans les années 80 par un prêtre pédophile présumé. Les victimes présumées, elles, se disent choquées par le soutien du pape. "Philippe Barbarin est allé voir le pape comme un fils irait voir son père lui disant 'j'ai fait des conneries, qu'est-ce qu'il faut que je fasse ?'", affirme Alexandre Dussot de l'association La parole libérée. En mars, l'association, qui regroupe 67 victimes, avait écrit au pape pour solliciter une audience privée. Une requête jusqu'ici restée sans réponse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François reçoit le cardinal Philippe Barbarin le 20 mai 2016 au Vatican.
Le pape François reçoit le cardinal Philippe Barbarin le 20 mai 2016 au Vatican. (OSSERVATORE ROMANO / AFP)