Les églises et chapelles, le décor du Festival d'Avignon

Avignon recèle de nombreux églises, chapelles ou cloîtres mis à contribution pour le festival avec la bénédiction de l'archevêché.

Voir la vidéo
France 3

C'est l'autre visage d'Avignon. Dominant la cité, le Palais des papes. Depuis son chemin de ronde, on aperçoit des chapelles et des cloîtres, avec leur cortège de saints et de vierges, transformés le temps du festival en salle de spectacle. L'archevêque de la ville, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, est fier d'accueillir public et saltimbanques dans les églises. Chaque soir, la cour d'honneur du Palais des papes devient le temple des plus ambitieuses créations théâtrales du moment.

Avignon, cité des papes pendant 400 ans

Chaque détail d'architecture rappelle qu'Avignon éclipsa la ville de Rome au XIVe siècle pour devenir le centre de la chrétienté. Quand il ne dit pas la messe, frère Samuel enfourche son scooter pour se livrer à son pêché mignon, le théâtre. Si Iphigénie version coréenne se joue dans la chapelle de l'Oratoire, c'est grâce à lui. Autre scène emblématique : le Jardin de la Vierge du lycée Saint-Joseph, lieu très prisé des artistes transgressifs. Les églises sont omniprésentes et font partie du décor de cette immense scène théâtrale. Le paradis à Avignon est d'assister à un spectacle à l'ombre d'un clocher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre historique d\'Avignon est jalonné de monuments remarquables : le palais des Papes, la cathédrale romane Notre-Dames-des-Doms et le Pont d\'Avignon qui date du XIIe siècle. 
Le centre historique d'Avignon est jalonné de monuments remarquables : le palais des Papes, la cathédrale romane Notre-Dames-des-Doms et le Pont d'Avignon qui date du XIIe siècle.  (CYRIL BECQUART / ONLY FRANCE / AFP)