Cet article date de plus de cinq ans.

Le ramadan débute lundi en France

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dévoilé, dimanche cette date. L'Aïd El-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui suit le ramadan, aura lieu autour du 5 juillet, chaque mois durant 29 ou 30 jours dans le calendrier musulman.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Portes ouvertes à la Grande mosquée de Paris, le 9 janvier 2016. (MAXPPP)

Le ramadan, mois sacré de jeûne dans l'islam, commence lundi 6 juin, a annoncé dimanche le Conseil français du culte musulman (CFCM). Cette période de jeûne, quatrième pilier de l'islam, intervient cette année pendant l'Euro 2016 de football (10 juin-10 juillet) et durant les épreuves du baccalauréat, qui débutent le 15 juin.

Réuni dimanche à la grande mosquée de Paris, "en présence de dignitaires religieux et de représentants de fédérations musulmanes", le CFCM a fixé au 6 juin le "premier jour du mois sacré du ramadan pour l'an 1437 de l'Hégire" (année utilisée dans le calendrier musulman et qui compte entre 354 et 355 jours), a indiqué son président Anouar Kbibech dans un communiqué.

70% à 80% de jeûneurs chez les musulmans français

L'islam est la deuxième religion de France. Le ramadan est un rite massivement suivi par les musulmans français, avec plus de 70%, voire 80% de jeûneurs, selon les études. Durant ce mois sacré, les musulmans sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, des premières lueurs de l'aube jusqu'au coucher du soleil.

Des dispenses appelant des compensations - par un jeûne différé - sont prévues pour les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d'accoucher. L'Aïd El-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui suit le ramadan, aura lieu autour du 5 juillet, chaque mois durant 29 ou 30 jours dans le calendrier musulman.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.