Le nonce apostolique en France visé par une enquête pour "agressions sexuelles" : un autre jeune homme accuse Mgr Ventura d'avoir eu des gestes déplacés

Selon un témoignage en particulier, recueilli par franceinfo, le nonce apostolique en France se serait livré par le passé à plusieurs reprises à des gestes déplacés.

Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France, ci-contre le 18 septembre 2012, lors de la bénédiction du cloître rénové de l\'abbaye de Lagrasse, dans le Var.
Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France, ci-contre le 18 septembre 2012, lors de la bénédiction du cloître rénové de l'abbaye de Lagrasse, dans le Var. (MAXPPP)

Alors qu'une enquête pour "agressions sexuelles" vise le nonce apostolique en France pour des faits qui se sont déroulés à la mairie de Paris en janvier 2019, selon les informations recueillies par franceinfo, Mgr Ventura se serait déjà livré ces derniers mois à plusieurs gestes déplacés.

Tout juste arrivé à l'ambassade du Vatican à Paris en décembre 2018, un jeune homme proche de l'Eglise raconte comment Mgr Ventura lui a mis la main aux fesses, puis une fois assis, a longuement laissé trainer sa main sur ses genoux. "Il perd la boule", analyse ce témoin qui assure avoir entendu des récits identiques de la part de plusieurs amis. Aucun d'entre eux n'a jusqu'ici porté plainte. A Rome, le Vatican a réagi par un communiqué laconique : "Une enquête est ouverte, nous attendons ses résultats."

On ne sait pas encore si la diplomatie vaticane était au courant des agissements de son nonce à Paris. Luigi Ventura, 74 ans, fait l'objet de fait depuis le 24 janvier dernier d'une enquête pour "agressions sexuelles" menée par le parquet de Paris, après qu'un jeune cadre municipal s'est plaint d'attouchements répétés du prélat italien lors de la cérémonie des voeux à l'Hôtel de Ville le 17 janvier. Nommé en 2009 représentant du Vatican en France, Mgr Luigi Ventura bénéficie, en tant que nonce apostolique, de l'immunité diplomatique.