La fête de la rupture du ramadan, l'Aïd el-Fitr, se tiendra mercredi en France

L'Aïd el-Fitr, ou Aïd el-Seghir (petite fête), est l'une des deux dates les plus solennelles du calendrier musulman avec l'Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha, la grande fête ou fête du sacrifice.

Dans une épicerie de Rotterdam, aux Pays-Bas, en préparation de l\'Aïd el-Fitr, lundi 4 juillet 2016. 
Dans une épicerie de Rotterdam, aux Pays-Bas, en préparation de l'Aïd el-Fitr, lundi 4 juillet 2016.  (MARTEN VAN DIJL / ANP MAG / AFP)

Les musulmans de France fêteront l'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque la fin du mois sacré de ramadan, mercredi 6 juillet. Cette annonce a été faite à l'issue d'une courte et très symbolique cérémonie de "nuit du doute" à la Grande Mosquée de Paris, lundi 4 juillet.

L'Aïd el-Fitr ou Aïd el-Seghir (petite fête) est l'une des deux dates les plus solennelles du calendrier musulman avec l'autre Aïd, Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha, la grande fête ou fête du sacrifice.

Cette année, cette célébration tombe par ailleurs le premier jour de rattrapage du bac. En Ile-de-France, les candidats musulmans au baccalauréat qui seront concernés pourront ainsi, s'ils le souhaitent, passer leurs épreuves un jour plus tard que prévu, a annoncé lundi le directeur de la Maison des examens dans la région. Cette disposition est prévue par la réglementation.