"Je ne crois pas en un Dieu conventionnel" : "Oh My God", les musiques croyantes de Kevin Morby

L'Américain Kevin Morby vient de sortir un nouvel album, dont le titre résume l'intention : "Oh My God". Non pas un album religieux mais une étude de ce que la religion apporte aux hommes, dans une époque où elle est utilisée sous n'importe quel prétexte.

Kevin Morby, songeur et dénudé pour son nouvel album \"Oh My God\".
Kevin Morby, songeur et dénudé pour son nouvel album "Oh My God". (Barrett Enke)

Kevin Morby croit-il en Dieu ? "C’est compliqué, je ne crois pas en un Dieu conventionnel (rires), voilà ma réponse". Et de cette réponse pour le moins alambiquée découle - comme toujours ou presque avec cet auteur-compositeur parmi les plus sûrs du moment - un album magnifique.

A un peu plus de 30 ans et déjà quatre albums solo en cinq ans, Kevin Morby a obtenu le droit de se poser des questions. Notamment, cette fois-ci, de se demander quel est aujourd'hui la place de la religion dans nos vies, lui le fils du Midwest qui clame ne pas avoir "eu d'éducation religieuse". Il ajoute : "Si vous venez chez moi à Kansas City, j’ai des posters de Jésus et de cowboys".

Je m’intéresse presque autant à l’imagerie religieuse qu’à toute autre forme d’art ou d’histoire, comme si c’était un westernKevin Morby

"Oh My God" est donc un mantra sur ce disque, répété à l'envi, de façon nue, électrique, possédée ou cynique. L'idée de cet album-concept lui est venue en chantant Beautiful Strangers, la chanson écrite en 2016 en hommage aux victimes d'attentats, notamment du Bataclan. "Quand vous allumez la télévision pour regarder les actualités, vous dites ‘Oh my God’ pour à peu près tout : quand c’est drôle, quand c’est horrible, quand c’est merveilleux, résume-t-il… Il y a beaucoup de tristesse dans le monde et il n’y a que cette expression qui me réconforte".

La religion, les croyances, ce qu'on est prêt à faire en leur nom, Kevin Morby aborde tout cela de manière intelligente, apaisée, brillante. La plupart des idées lui étant venues... dans les cieux : "Quand je suis dans un avion, je peux me passionner pour un livre qui m’ennuyait un peu plus tôt, et même chose avec mes chansons quand j’écoute les démos en vol".

Il y a vraiment quelque chose de religieux dans le fait de voler dans un avion, ce que je fais assez souventKevin Morby

Autre chose qu'il fait assez souvent, Kevin Morby : des disques. Et c'est pratiquement à chaque fois sublime.

Kevin Morby questionne les cieux et les hommes sur son nouvel album, "Oh My God"
--'--
--'--

Kevin Morby, Oh My God (Dead Oceans). Album disponible. En concert le 20 juin à Paris (Cabaret Sauvage).