Cet article date de plus de cinq ans.

Hauts-de-Seine : la mosquée de Clichy évacuée par la police suite à une décision de justice

La justice a autorisé l'évacuation de la mosquée de Clichy (Hauts-de-Seine) mercredi matin. Elle était occupée illégalement depuis 2015 alors que la mairie veut la reconvertir en médiathèque.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une voiture de police, le 7 juillet 2015, à Strasbourg.  (PATRICK SEEGER / AFP)

L'évacuation de la mosquée de Clichy (Hauts-de-Seine) par la police, conformément à une décision de justice, mercredi 22 mars, s'est terminée dans le calme à la mi-journée, a appris franceinfo auprès de la préfecture des Hauts-de-Seine. L'opération a débuté après la prière du matin.

Ce matin, une cinquantaine de personnes opposées à l'évacuation ont manifesté sur place. L'ancien maire PS de Clichy, Gilles Catoire, qui avait aménagé ce site en lieu de culte, est venu leur apporter son soutien. Les manifestants se trouvent désormais devant la mairie.

La mairie veut installer une médiathèque

Cette mosquée, située rue d’Estienne-d’Orves à Clichy, était occupée illégalement depuis 2015. En novembre dernier, le Conseil d'État avait validé la décision d'expulsion. Plus de 800 personnes avaient alors manifesté contre la fermeture de ce lieu de culte musulman.

Cette mosquée est au coeur d'un bras de fer entre les fidèles et le maire Les Républicains qui veut installer une médiathèque dans ces locaux, dont la ville est propriétaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.