France : une forte hausse des actes antisémites qui inquiète

Les actes antisémites augmentent dans l’Hexagone. Le gouvernement tente de réagir.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Sur une porte, un tag injurieux : "Local sioniste, raciste." Des slogans qui réclament la mort d’Israël. C’était il y a quelques mois à l’université Tolbiac de Paris. Ces locaux saccagés sont ceux de l'Union des étudiants juifs de France. Aujourd’hui, ils s’inquiètent d’une augmentation des actes antisémites. Dans une tribune publiée sur sa page Facebook, Édouard Philippe dénonce une hausse de 69% des actes antisémites. 386 ont ainsi été commis entre les mois de janvier et septembre 2018.

Des agressions impossibles à oublier

Homicides, incendies, dégradations, violences, menaces et injures. Certaines agressions sont impossibles à oublier, selon un jeune étudiant. Adolescent, Natabane Chetboune a été frappé avant de se faire voler son téléphone portable et son blouson. Face à ces agressions, le gouvernement annonce la création d’une équipe spécifique au ministère de l’Éducation. Elle sera chargée, dès la mi-novembre, d’aider les enseignants confrontés à des actes antisémites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants participent, le 28 mars 2018 à Paris, à une marche blanche en mémoire de Mireille Knoll, une retraitée juive tuée le 23 mars.
Des manifestants participent, le 28 mars 2018 à Paris, à une marche blanche en mémoire de Mireille Knoll, une retraitée juive tuée le 23 mars. (YANN CASTANIER / AFP)