Contes et légendes : le Diable a élu domicile au temple de Lanleff

En Bretagne, une mystérieuse construction circulaire aurait été le repaire du Diable.

FRANCE 2

C'est une double tour ronde à l'écart de la rue. À Lanleff, dans les Côtes-d'Armor, un mystérieux temple effraie les habitants. Dans les sous-sols roderait toujours une créature maléfique, le Diable en personne. La légende raconte qu'une pauvre paysanne aurait accepté un marché démoniaque : lui vendre son enfant qu'elle ne parvenait pas à nourrir contre une poignée de pièces d'or. Brûlantes, car venues de l'enfer, ces monnaies auraient laissé leur marque sur les pierres du temple.

Imitation du tombeau du Christ

Quand et pourquoi ce bâtiment a-t-il été construit ? Certains ont vu dans ces bas-reliefs l'œuvre des Gaulois, un temple dédié au culte du Soleil ou encore un lieu utilisé par les Celtes pour leurs sacrifices humains. Mais selon l'historien local, ce monument serait en fait une église chrétienne bâtie au XIe siècle, de forme circulaire pour imiter le tombeau du Christ et ainsi attirer les pèlerins.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Bretagne, une mystérieuse construction circulaire aurait été le repaire du Diable.
En Bretagne, une mystérieuse construction circulaire aurait été le repaire du Diable. (FRANCE 2)