Le diocèse de Nancy met en vente une église pour 190 000 euros

Le diocèse de Nancy a décidé de se séparer de l'édifice, qu'il n'a plus les moyens d'entretenir.

L\'église Saint-Jules de Longwy, en Meurthe-et-Moselle.
L'église Saint-Jules de Longwy, en Meurthe-et-Moselle. (GOOGLE MAPS)

À Longwy, en Meurthe-et-Moselle, l'église Saint-Jules est mise en vente, au prix de 190 000 euros, rapporte samedi 8 septembre France Bleu Lorraine. Le diocèse de Nancy se sépare de cet édifice qu'il ne peut plus entretenir et qui n'est quasiment plus fréquenté par les fidèles. 

Cette église a été bâtie entre 1911 et 1913, donc après la loi de 1905. Par conséquent, elle appartient à l'Église et non à l'État. 

"Loft à aménager"

Cette église avait été financée en partie par les patrons des grandes usines du bassin de Longwy, "sauf qu’on le paye aujourd'hui" considère l'ex-vicaire général du diocèse de Nancy, Robert Marchal : "Le chef de l’usine du coin allait à la messe et tous les cadres allaient à la messe, il fallait se montrer auprès du directeur. Je dis avec force que chaque fois que l’Église s’est mise du côté des riches, elle a fait une connerie ! Eh bien, là en construisant cette église Saint Jules, elle a fait une connerie ! Aujourd’hui, on ne peut pas la gérer. Il ne fallait pas la faire. On n’en avait pas besoin."

Sur l'annonce, l'église est présentée comme un loft à aménager. "Cela peut devenir des appartements, ou un lieu à vocation sociale. C’est pour ça que cela peut paraître un peu bizarre de parler d’un loft sur l’annonce, mais il faut bien attirer le client", poursuit Robert Marchal.