Un tiers des personnes sortant de prison récidivent dans l'année qui suit, selon une étude publiée par le ministère de la Justice

Le taux de récidive varie fortement selon l'infraction initiale, les auteurs de vols simples (43%) ou de vols aggravés sans violence (39%) étant les plus susceptibles d'être à nouveau condamnés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un détenu retourne dans sa cellule dans la prison des Baumettes, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 13 février 2021. (Image d'illustration) (NICOLAS TUCAT / AFP)

Près d'un tiers (31%) des détenus sortis de prison en 2016 ont à nouveau été condamnées pour une infraction commise l'année suivant leur libération, selon une étude* publiée jeudi 29 juillet dans le bulletin d'information statistique de la justice. "Le risque de récidive est d'autant plus élevé que les personnes sont jeunes au moment de leur entrée en prison, et augmente avec le nombre de condamnations antérieures", écrivent les statisticiennes Frédérique Cornuau et Marianne Juillard dans le numéro de juillet du bulletin "Infostat justice", produit par la Chancellerie.

Le taux de récidive varie fortement selon l'infraction initiale, les auteurs de vols simples (43%) ou de vols aggravés sans violence (39%) étant les plus susceptibles d'être à nouveau condamnés. Les auteurs de violences sexuelles récidivent en revanche peu à court terme (12%) tout comme les auteurs d'homicide (9%).

Les infractions faisant l'objet d'un traitement judiciaire long peuvent toutefois ne pas avoir été pris en compte et "une sous-estimation de la récidive est donc probable", préviennent les statisticiennes. En outre, les hommes sont deux fois plus concernés que les femmes.

Les personnes présentant des troubles psychologiques et psychiatriques récidivent également davantage. Enfin, "le fait de travailler en prison réduit légèrement le risque de commettre une nouvelle infraction, de 1,8 point", précise l'étude.

*L'étude réalisée par le service statistique du ministère de la Justice porte sur 41 500 personnes majeures condamnées et incarcérées, qui sont sorties d'établissements pénitentiaires français en 2016.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prisons

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.