Un surveillant blessé à l'arme blanche à la prison de Fleury-Mérogis

Dans un communiqué commun, les syndicats de la maison d'arrêt ont appelé à un blocage de la prison, la plus grande d'Europe, jeudi matin. 

La prison de Fleury-Mérogis (Essonne), le 10 avril 2017.
La prison de Fleury-Mérogis (Essonne), le 10 avril 2017. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Un surveillant de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) a été hospitalisé après avoir été blessé par un détenu au "profil psy" qui l'a attaqué à l'arme blanche, mercredi 21 février. Dans un communiqué commun, les syndicats de la maison d'arrêt ont appelé à un blocage de la prison, la plus grande d'Europe, jeudi matin à partir de 6 heures.

Le détenu, qui fait l'objet de mesures de surveillances particulières, a sollicité les surveillants de prison en milieu d'après-midi. Lorsque deux surveillants ont ouvert la porte de sa cellule, "il s'est avancé vers les agents (...) et a directement attaqué le visage du collègue" avec une lame, selon une source pénitentiaire interrogée par l'AFP. "Le collègue est tombé à terre, le deuxième collègue a tout de suite fermé la porte sur le détenu", a-t-elle ajouté. "Ça s'est passé très vite."

"Une plaie à l'œil gauche"

"Il présente une plaie à l'œil gauche avec une entaille qui descend sur le visage. Il y a eu un écoulement de sang important, il a été accompagné à l'hôpital", a confirmé la chancellerie, qui a indiqué que "compte-tenu de la gravité de l'agression", une plainte allait être déposée.

La ministre de la Justice Nicole Belloubet s'est rendue dans l'après-midi au chevet du surveillant hospitalisé.

Cette agression intervient alors qu'un mouvement massif de surveillants a entraîné un blocage de dizaines de prisons en France pendant une dizaine de jours au mois de janvier pour dénoncer leurs conditions de travail.