VIDEO. Jean-Claude Romand : ceux qui l'ont connu en prison témoignent

Jean-Claude Romand, le faux médecin qui avait tué toute sa famille, va bientôt retrouver la liberté. Jeudi 6 juin, "Complément d'enquête" consacre un numéro spécial à cette affaire survenue en 1993.

France 2

Mythomane, quintuple assassin, Jean-Claude Romand est devenu l'un des criminels les plus célèbres de France. Aujourd'hui âgé de 65 ans, il va bientôt sortir de prison après vingt-six années passés derrière les barreaux.

Son ex-beau-frère, Emmanuel Crolet, a accepté de montrer des images de la famille, deux ans avant les crimes du faux médecin. "Quand on voit ça, on se demande comme c'est possible d'être passé à l'acte. Ce sont des questions qui sont assez effroyables", témoigne-t-il.

Qui est vraiment Jean-Claude Romand ?

Depuis vingt ans, Jean-Claude Romand est incarcéré à la maison centrale de Saint-Maur, dans l'Indre. Marie d'Amonville est une des deux seules personnes à visiter le meurtrier, elle en dresse un portrait flatteur. "C'est devenu vraiment un ami auquel je ferais totalement confiance", raconte la vieille dame. Durant le tournage du "Complément d'enquête" diffusé jeudi 6 juin sur France 2, un appel retentit, c'est Jean-Claude Romand au bout du fil. Il invite Marie d'Amonville à la plus grande prudence dans ses propos.

Ancien codétenu du faux médecin, Patrick Guillemin se souvient de sa drôle de réaction à la diffusion d'un "Faites entrer l'accusé" qui lui était consacré. "Il avait bien dormi, il n'était pas cerné, ça m'a impressionné", se souvient l'ancien prisonnier. Jean-Claude Romand est-il aujourd'hui sincère ? En tout cas, la justice a estimé qu'il n’était plus dangereux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Claude Romand, à son procès en juin 1996.
Jean-Claude Romand, à son procès en juin 1996. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)