Indonésie : un incendie dans une prison surpeuplée de la région de Jakarta fait au moins 41 morts

Les autorités recherchent encore les causes de l'incendie mais suspectent un problème électrique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers et des personnels soignants stockent les corps des victimes de l'incendie survenu dans une prison de la région de Jakarta (Indonésie), le 8 septembre 2021.  (FAJRIN RAHARJO / AFP)

Un incendie qui s'est déclenché dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 septembre dans une prison indonésienne surpeuplée de la région de Jakarta a fait au moins 41 morts et plusieurs dizaines de blessés. "Quarante-et-un détenus sont morts, huit sont gravement blessés et 72 ont des blessures plus légères", a déclaré le chef de la police locale à la presse. Les autorités recherchent encore les causes de l'incendie mais suspectent un problème électrique.

La prison de Tangerang héberge surtout des condamnés pour trafic ou consommation de drogues. Plus de 2 000 détenus (au lieu de 600) y sont actuellement emprisonnés, selon les données du site du département des prisons. Le bâtiment qui a pris feu était aussi largement surpeuplé. "La capacité maximale du bloc C était de 40 personnes mais il était utilisé pour 120 détenus", a reconnu une porte-parole du directoire général des prisons.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prisons

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.