Européennes : premiers votes en prison

En France les détenus ont déjà voté pour les élections européennes. Des urnes ont été installées dans les prisons.

FRANCE 3

Dans un univers carcéral de contrainte, ces détenus ont un privilège : celui de pouvoir voter avant tous les autres Français. Un vote par correspondance, les enveloppes seront envoyées à paris où elles seront dépouillées dimanche. "On est dans une société où on est un peu les oubliés. C'est important de pouvoir voter. Le jour où l'on sortira, je compte bien me réinsérer et faire partie de la société malgré les erreurs que j'ai pu commettre", espère l'un d'entre eux. Des prisonniers qui dans l'isoloir ont le sentiment de redevenir des citoyens comme les autres. "On fait toujours partie des citoyens qui donnent leur avis sur la politique", insiste un autre détenu.

Une participation à 12%

Jusqu'à présent, seuls les votes par procuration ou lors d'une permission de sortie étaient possibles. Mais grâce à ces nouveaux votes, la participation a été multipliée par quatre, elle reste cependant de 12%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un surveillant de prison dans le centre de Sequedin (Nord), le 26 avril 2019.
Un surveillant de prison dans le centre de Sequedin (Nord), le 26 avril 2019. (DENIS CHARLET / AFP)