Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Arabie saoudite : des dignitaires saoudiens condamnés à payer pour sortir de leur prison de luxe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Arabie saoudite : des dignitaires saoudiens condamnés à payer pour sortir de prison
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

350 dignitaires saoudiens ont été regroupés dans un hôtel de luxe. Le seul moyen de s'en sortir : payer. Retour sur cette vaste purge.

C'est sans doute la prison la plus luxueuse au monde : l'Hôtel Ritz-Carlton de Riyad. Le prince héritier, Mohammed Ben Salman y retient depuis deux mois 350 dignitaires saoudiens dans le cadre d'une vaste purge. Une équipe de la télévision britannique a pu s'y rendre discrètement. Impossible bien sûr de parler aux personnalités déchues, encore moins de les filmer à visage découvert. Les détenus peuvent disposer de tout le confort de l'hôtel, profiter de tout, sauf de la liberté.

75% des prisonniers ont payé

Dans des chambres bien gardées, on trouve un ancien ministre de l'Économie, un autre en charge des finances, ou encore le prince milliardaire Al-Walid ben Talal, propriétaire à Paris de l'hôtel George V. À tous un marché a été proposé : rembourser les sommes liées à des actions de corruption que le régime leur impute ou alors rester enfermé sans limitation de durée. Selon la télévision saoudienne, 75% des prisonniers ont payé un total de 100 milliards de dollars. Une somme incroyable, mais qui permet à ceux qui ont négocié d'être graciés. Le régime saoudien ne laisse aux récalcitrants que peu de jours pour trouver un accord. Le 14 février prochain, l'hôtel est censé à nouveau être ouvert aux touristes. Que deviendront ceux qui n'ont pas transigé ? Mystère...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prisons

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.