Angers : un détenu de la maison d'arrêt agresse un surveillant avec une lame de rasoir

Le gardien a eu la gorge entaillée sur plusieurs centimètres, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

La ville d\'Angers, dans le Maine-et-Loire.
La ville d'Angers, dans le Maine-et-Loire. (GOOGLE MAPS)

Vendredi 25 janvier après-midi, un détenu de la maison d'arrêt d'Angers (Maine-et-Loire), a agressé un surveillant avec une lame de rasoir, a appris franceinfo. Le gardien a eu la gorge entaillée sur plusieurs centimètres, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Les membres du personnel très choqués

Le détenu agresseur est parti en hospitalisation d’office en raison de bouffées psychotiques indique ce samedi l'administration pénitentiaire. Agé de 23 ans, le détenu est écroué pour des faits de violences depuis 2017. Le parquet d'Angers a ouvert une enquête en flagrance menée par la Sûreté départementale du Maine-et-Loire.

Quatre autres surveillants étaient présents au moment de l'agression, ce qui a permis de maîtriser rapidement le détenu. Une psychologue est à la maison d'arrêt pour entendre les membres du personnel très choqués par cette agression.