Plan anti-djihad : le numéro vert est activé

0800 005 696 : la semaine dernière, le ministre de l'Intérieur avait présenté un plan de lutte contre les filières djihadistes vers la Syrie. Parmi les mesures, ce numéro vert pour signaler les candidats au départ. Il est désormais actif.

(Gilles Halais Radio France)

Tous unis pour démanteler les filières djihadistes... La France s'est dotée la semaine dernière d'un plan anti-djihad qui prévoit, pêle-mêle, de ficher les candidats au départ, de les priver de leur passeport... et en amont, de mettre en place un numéro vert pour que les familles puissent alerter "quand un de leurs proches est en train de basculer" , selon l'expression du ministre de l'Intérieur.

Ce numéro vert existe depuis quelques heures, a annoncé ce mercredi Bernard Cazeneuve. Il s'agit du 0 800 005 696 (ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h).

Réunion à Londres

Et puisqu'il s'agit d'être tous unis contre les filières djihadistes, Bernard Cazeneuve doit s'entretenir avec ses homologues européens ce mercredi à Londres. Car pour plus d'efficacité la France veut que les noms des apprentis djihadistes soient inscrits sur le système d'information Schengen et sur le fichier des personnes recherchées.

"C'est un problème européen ", dit-il. La réunion du jour vise à en préparer une plus importante, le 8 mai à Bruxelles. Dont l'ojectif sera de "faire en sorte que les images, les vidéos, les instruments de propagande qui sont diffusés sur Internet et qui parviennent à endoctriner un très grand nombre de ressortissants de nos pays soient coupés" .

Selon les estimations de Laurent Fabius, quelque 500 Français seraient partis en Syrie faire le djihad depuis le début du conflit.