VIDEO. Permis de conduire : un contrat type mis en place dès le 1er juin pour éviter les coûts cachés des auto-écoles

Cette  mesure mise en place par le gouvernement doit offrir une plus grande transparence aux clients et peut-être, à terme, faire baisser le coût de cet examen.

FRANCE 2

La France compte 12 000 auto-écoles et presque autant de tarifs différents, de clauses méconnues. Pour mettre fin à ces disparités, pour davantage de transparence, le gouvernement présente, mercredi 19 février, un contrat type dans lequel apparaîtront les frais de dossier, les tarifs des cours ou encore les éventuels frais de résiliation. Dès le 1er juin, les 12 000 professionnels du permis de conduire doivent proposer ce contrat type. 

"On pourra savoir combien ça coûte, comparer, faire jouer la concurrence", explique Olivier Gayraud, de l'association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV).

Une ingérence, selon certaines auto-écoles

Des informations évidentes, mais dont certaines auto-écoles s'affranchissent parfois. En septembre, les équipes de France 2 avaient filmé l'une d'elles en caméra cachée. Aucun tarif n'était affiché sur la vitrine. Ce contrat type, censé éviter les coûts cachés, sera obligatoire à partir du 1er juin. Une bonne idée pour les apprentis conducteurs. Pour certaines auto-écoles, en revanche, ce document est vu comme une ingérence dans leurs activités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'une auto-école, à Bordeaux. 
Le logo d'une auto-école, à Bordeaux.  (GEORGES GOBET / AFP)