Nuit de violences à Amiens : seize policiers blessés

Des violences ont à nouveau éclaté cette nuit à Amiens, dans la Somme. Un école maternelle ainsi qu'une salle communale ont notamment été incendiées. Ces incidents ont fait des blessés, dont seize policiers.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Amiens semblait avoir retrouvé son calme ce matin après une nuit d'affrontements entre des jeunes des quartiers nord et CRS. Trois heures d'échauffourées au cours desquelles des policiers ont été blessés  par des tirs de chevrotine et de mortier de
feux d'artifice et des jets de projectiles. Des automobilistes ont également été agressés  lors de "car-jacking".

 Le maire d'Amiens, le socialiste Gilles Demailly parle d'une "scène de désolation ", avec "partout des poubelles et des voitures brûlées ". Il évoque des bâtiments publics touchés "pour la première fois ", dont une école maternelle en partie incendiée et complètement saccagée et un centre sportif entièrement détruit :

"Il y a ici des incidents réguliers, mais cela fait des années que je n'ai pas connu une nuit aussi violente avec autant de dégradations ."

Le week-end dernier, des heurts entre des
policiers et une soixantaine de jeunes avaient déjà fortement secoué cette partie de la
ville.

Amiens-Nord est classé parmi les 15 quartiers les plus difficiles en France,
d'où son classement en "zone de sécurité prioritaire". Ce dispositif de
sécurité renforcée prévoit notamment d'avantage de policiers, sans doute à
partir de septembre, mais sans qu'on sache exactement combien pour l'instant.
Il devrait aussi

Les ZSP sont une des promesses de campagne de
François Hollande. Il s'agit de cibler des territoires "caractérisés par
une délinquance enracinée et  de fortes
attentes de la population
", avait indiqué le ministre de l'Intérieur, Manuel
Valls,
au mois de juin.